PARENTS

Pics de Croissance chez les Bébés : Allaitement vs. Biberon

La gestion des poussées de croissance est une étape essentielle tant pour les bébés allaités que pour ceux nourris au biberon. Pendant cette période, votre bébé a besoin de plus de nourriture. Il peut téter plus souvent, pleurer et avoir un sommeil irrégulier. En tant que parent, il est important de comprendre et gérer les poussées de croissance de votre bébé. Cela s’applique qu’il soit allaité ou nourri au biberon.

Cet article vous donnera des conseils pour gérer les poussées de croissance chez les bébés. Nous parlerons de l’alimentation, des repas, du repos et des stratégies pour soutenir leur croissance, peu importe comment ils sont nourris.

Les pics de croissance chez les nourrissons allaités exclusivement

Tétées groupées
Les poussées de croissance peuvent être une période intense pour les bébés allaités exclusivement. Pendant cette phase, les tétées peuvent devenir plus fréquentes et les bébés peuvent sembler plus maussades.

Les tétées groupées, où votre bébé demande le sein presque continuellement pendant quelques heures, sont courantes pendant ces périodes. Vous pourriez ressentir une certaine inquiétude quant à votre production de lait, car vos seins peuvent sembler moins pleins et plus souples.

Cependant, c’est normal, vos seins s’adapteront a la demande de votre bébé

Un sein ou deux?
Pendant les tétées, il est possible que votre bébé change de sein à plusieurs reprises. Cela dépendra de la quantité de lait accumulée dans vos seins, de l’appétit de votre bébé et du moment de la journée. Respecter le rythme de votre bébé et laisser le téter au premier sein jusqu’à ce qu’il soit satisfait. Ensuite, vous pouvez lui proposer l’autre sein s’il en a encore envie.

Certains bébés peuvent changer de seins plusieurs fois pendant une tétée, pour profiter du lait qui se reconstite dans chaque sein. Pour vous aider, commencez la prochaine tétée par le seins offert en dernier ou celui qui semble le plus lourd.

Compression du sein
Dans certaines situations où votre bébé a du mal à prendre suffisamment de lait, vous pouvez utiliser la technique de compression du sein. Il s’agit de former un « U » avec votre main a la base du sein et de presser doucement pour augmenter le lait. Cela peut aider si votre bébé s’endort vite, ne prend pas assez de poids, veut téter souvent ou semble insatisfait.

Lire :  Pic de croissance chez les bébés : symptômes, signes et conseils

Elle est particulièrement efficace lors des premiers jours de vie pour aider votre bébé à boire le colostrum, le précieux « premier lait ». Assurez-vous de maintenir une pression confortable et de ne pas étirer l’aréole.

Les pics de croissance chez les bébés nourris au biberon

Les poussées de croissance n’affectent pas uniquement les bébés allaités, mais peuvent également avoir un impact sur les bébés nourris au biberon. Pendant ces périodes de développement intense, votre bébé peut éprouver des changements significatifs dans ses habitudes alimentaires. 

Pendant les poussées de croissance, votre bébé peut avoir un appétit accru et demander à être nourri plus fréquemment. Offerez-lui des biberons supplémentaires ou des quantités de lait plus importantes lors des repas. Assurez-vous de choisir des formules adaptées à leur âge et préparez les biberons selon les recommandations du fabricant.

En plus d’ajuster la fréquence et la quantité des biberons, veillez à maintenir une alimentation équilibrée et nutritive pour votre bébé. Optez pour des formules enrichies en nutriments essentiels à leur croissance et à leur développement. Suivez les indications de quantité recommandées, tout en étant attentif aux signaux de satiété de votre bébé. 

Les pics de croissance peuvent étre plus forts et plus longs a certains moment. Mais c’est normal pour le développement de votre bébé. Soyer patient et donnez-lui le soutien de l’affection dont il a besoin pendant ces moments

Astuces pour augmenter votre production de lait maternel

Lorsque vous allaitez votre bébé, il peut être bénéfique d’explorer des méthodes pour augmenter votre production de lait maternel. Voici quelques astuces qui peuvent vous aider :

Stimulez vos seins : Une stimulation régulière peut signaler à votre corps de produire plus de lait. Essayez d’allaiter plus fréquemment ou utilisez un tire-lait pour stimuler vos seins entre les tétées.

Assurez-vous d’avoir une bonne alimentation : Une alimentation équilibrée et riche en nutriments peut favoriser une production de lait adéquate. Veillez à consommer suffisamment de calories, de protéines et de liquides pour soutenir votre propre santé et la production de lait.

Reposez-vous suffisamment : Le repos et la détente sont essentiels pour maintenir une production de lait optimale. Essayez de vous reposer autant que possible et de réduire votre niveau de stress. Cela peut aider votre corps à fonctionner de manière optimale.

Utilisez des compresses chaudes avant l’allaitement pour stimuler la circulation sanguine et augmenter la prduction de lait

Lire :  Choisir le bon siège auto bébé : Un guide pour les nouveaux parents

Essayez des herbes galactogènes : Certaines herbes, comme le fenugrec et l’ortie, sont connues pour stimuler la production de lait maternel. Parlez-en à votre medecin avant de les utiliser pour vous assurer de leur sécurité et de leur efficacité.

Pratiquez un contact peau à peau : Cela aide a produire du lait et renforce votre lien affectif. Profitez de ces moments pour favoriser la lactation

Évitez les compléments alimentaires inutiles : Bien qu’il existe des compléments alimentaires sur le marché qui prétendent augmenter la production de lait maternel, il est important de consulter un professionnel de la santé avant de les prendre. Il est préférable de privilégier des méthodes naturelles et éprouvées.

L’impact des pics de croissance sur le développement cognitif

Les pics de croissance influencent profondément le développement cognitif du bébé, engendrant des phases de déséquilibre et de réorganisation lors de l’apprentissage de nouvelles compétences. Pendant ces périodes, le cerveau du bébé crée de nouvelles connexions tout en éliminant les anciennes, comme le montre la répétition intense des nouvelles compétences.

Cette répétition indique un essor cognitif, également connu sous le nom de « saut cognitif », qui peut parfois causer des problèmes de communication et d’erreurs dans les nouvelles connexions en raison de la désorganisation momentanée du cerveau.

Les chercheurs en développement affirment que tous les enfants passent par des périodes de déséquilibre et d’équilibre. Le Dr Arnold Gesell a constaté que le systéme nerveux et le cerveau des enfants se réorganisent a différents moments de leur développement. Ces réorganisation peuvent entrainer des périodes de déséquilibre. Selon lui, un enfant n’est prêt à accomplir certaines choses que lorsque son système nerveux l’est aussi.

Il existe des preuves concrètes étayant cette théorie. Les signes des pics de croissance sont souvent liés a une baisse de l’immunité, de la fiévre et a des troubles du sommeil. Ces signes indiquent clairement une période de déséquilibre dans le corps.

De plus, le cerveau en pleine croissance a un appétit insatiable. Même pendant les périodes d’équilibre où les enfants ne connaissent pas activement une poussée de croissance, le cerveau d’un enfant de 5ans consomme plus de glucose que le cerveau adulte le plus développé.

Conclusion :

les pics de croissance ont un impact considérable sur le développement cognitif de votre bébé. Ils peuvent influencer le sommeil, l’humeur et le comportement de l’enfant. Méme si c’est dur pour les parents, il faut comprendre que ces changements font partie du développement de l’enfant. En aidant votre bébé pendant ces moments, vous aider a son développement cognitif. Vous pouvez gérer les problémes de sommeil et créer un environnement stimulant.

Deborah

Des conseils pratiques, des histoires inspirantes, des critiques de produits pour bébés et des idées de loisirs en famille.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page