12 problèmes potentiels d’alimentation au lait maternisé

Donner du lait maternisé a son bébé peut être utile pour les parents. Cependant, cela peut être difficile si le bébé refuse le biberon en raison de la forme ou de la taille de la tétine.

De plus, les bébés nourris avec du lait maternisé peuvent souffrir de constipation, des gaz, des régurgitations ou de selles dures. Il est crucial de trouver les raisons des problèmes d’alimentation au biberon et de demander de l’aide pour les résoudre.

1- Problèmes courants d’alimentation au lait maternisé

Votre bébé régurgite après chaque tétée
Les crachats sont très fréquents chez les bébés, près de 50 % des nourrissons crachant régulièrement. En règle générale, cracher n’est pas nocif ni même gênant pour les bébés, et c’est souvent inévitable. Le recrachèrent diffère du vomissement en ce sens qu’il n’est pas violent et ne signifie pas nécessairement que votre bébé a des maux d’estomac. De plus, les bébés ne s’agitent généralement pas ou ne semblent pas mécontents lorsqu’ils régurgitent.

Les crachats réguliers ne sont généralement pas problématiques pour les bébés. Cependant, si votre bébé se cambre ou pleure en réponse à des crachats, s’il a du mal à prendre du poids à un rythme sain, ou si ses crachats sont jaune vif ou apparaissent rouges ou teintés de sang, cela pourrait indiquer un problème médical sous-jacent. Parlez-en au pédiatre de votre bébé si vous êtes inquiet.

Certaines raisons pour lesquelles votre bébé pourrait cracher :

  • Maintenez votre bébé droit pendant et après avoir manger.
  • La tétine fait couler la formule trop vite ou trop lentement. Renseignez-vous sur le choix des tétines et des biberons pour l’alimentation au lait maternisé.
  • Votre bébé a besoin de faire des rots plus fréquemment. Apprenez à faire roter votre bébé.
  • De nombreux bébés régurgitent fréquemment en raison d’une faiblesse de la valve entre l’estomac et l’œsophage. Cette affection courante est appelée reflux gastro-œsophagien.
  • Lorsque votre bébé souffre en mangeant et ne prend pas de poids, le reflux peut être considéré comme une maladie connue sous le nom de reflux gastro-œsophagien (RGO). Votre fournisseur de soins de santé peut diagnostiquer cette maladie en fonction des symptômes présentés.

2- Votre bébé vomit après avoir été nourri

Le régurgitement est un phénomène très courant chez les nourrissons, environ 50 % des bébés régurgitant régulièrement. En général, ce n’est pas préjudiciable ni gênant pour les bébés, et cela fait souvent partie de leur développement normal.

Toutefois, si votre bébé a des difficultés à prendre du poids, pleure ou se cambre en réponse aux régurgitations, ou si les crachats sont jaune vif ou teintés de sang, cela pourrait indiquer un problème médical sous-jacent. Dans ce cas, il est important de consulter un pédiatre.

Voici quelques raisons courantes pour lesquelles un bébé peut régurgiter :

  • Le bébé doit être tenu droit pendant et après la tétée.
  • La tétine fait couler la formule trop rapidement ou trop lentement. Il est important de choisir une tétine et un biberon adaptés pour l’alimentation au lait maternisé.
  • Le bébé a besoin de roter plus fréquemment. Il est important de savoir comment faire roter votre bébé.
  • Certains bébés régurgitent fréquemment en raison d’une faiblesse de la valve entre l’estomac et l’œsophage, une affection appelée reflux gastro-œsophagien (RGO).
  • Si votre bébé souffre de RGO, cela peut entraîner des symptômes supplémentaires, tels que la douleur pendant les repas ou la perte de poids. Dans ce cas, il est important de consulter un médecin.
  • Si votre bébé vomit régulièrement avec force, cela peut être différent du simple fait de régurgiter. Les vomissements aigus, qui surviennent quelques fois sur une période limitée, peuvent être liés à une maladie ou à un symptôme d’une affection nécessitant des soins médicaux. Si les vomissements de votre bébé sont graves, persistants ou violents, il est important de consulter immédiatement un médecin.

Voici quelques causes possibles de vomissements chez un bébé :

  • Le bébé mange peut-être trop. Il est important de comprendre la quantité de lait maternisé dont votre bébé a besoin.
  • La formule est mal mélangée, stockée ou manipulée. Il est important de savoir comment utiliser le lait maternisé en toute sécurité.
  • Le bébé est sensible ou allergique à un ingrédient du lait maternisé. Il est important de connaître les allergies et les sensibilités au lait maternisé et de choisir la formule appropriée.
  • Le bébé a une infection gastrique ou la grippe. D’autres signes de la grippe comprennent la fièvre, la diarrhée et une agitation ou une somnolence excessive. Si vous pensez que votre

3- Votre bébé a des gaz

Lorsque les bébés ont des gaz, cela n’indique généralement pas un problème de santé grave ou même une maladie. Cependant, cela peut être inconfortable voire douloureux pour les tout-petits lorsque l’air reste piégé dans leur ventre. Bien que les gaz disparaissent souvent d’eux-mêmes, les parents peuvent vouloir identifier la cause pour éviter qu’ils ne se produisent souvent.

Voici quelques causes possibles :

  • Votre bébé peut avaler trop d’air en buvant au biberon. Renseignez-vous sur le choix de la tétine et du biberon pour l’alimentation au lait maternisé.
  • Votre bébé peut avoir besoin d’être tenu dans une position différente pendant les tétées. Vous pouvez essayer l’alimentation au biberon rythmée, qui est censée imiter l’allaitement maternel.
  • Votre bébé peut ne pas roter assez souvent ou assez longtemps après les tétées. Découvrez comment faire roter votre bébé.
  • Votre bébé peut être constipé.
  • Votre bébé peut être sensible à un ingrédient du lait maternisé. Renseignez-vous sur les allergies et les sensibilités au lait maternisé, ainsi que sur le choix du lait maternisé.
  • Si les gaz de votre bébé sont fréquents ou s’accompagnent d’autres symptômes tels que des vomissements, une diarrhée ou une perte d’appétit, il est important de consulter un médecin pour exclure toute autre condition sous-jacente.
Lire :  7 Conseils pour des vacances réussies en famille recomposée

4- Votre bébé a encore faim après un lait maternisé

À la fin d’une tétée, votre bébé peut rechercher le biberon, pousser ses mains vers son visage ou sa bouche, ou même se claquer les lèvres pour indiquer qu’il a encore faim. Faire attention à la fréquence à laquelle votre bébé mange et à son comportement après les tétées peut vous aider à déterminer s’il s’agit de signaux de faim, de signes de reflux acide ou d’un autre besoin qui l’amène à rechercher une alimentation de confort.

Si votre bébé ne mange pas assez, il peut être nécessaire d’ajuster la quantité de lait maternisé en fonction de ses besoins. Découvrez la quantité de lait maternisé dont votre bébé a besoin en consultant un professionnel de santé.

Certains bébés ont une forte envie de téter qui peut ressembler à de la faim, mais qui peut être pour le confort. Vous pouvez essayer de donner une tétine à votre bébé pour voir si cela l’aide à l’apaiser. Cependant, il est important de noter que l’utilisation excessive d’une tétine peut entraîner des problèmes dentaires ou d’autres problèmes de santé, il est donc important de l’utiliser avec modération et de surveiller attentivement l’utilisation de la tétine par votre bébé.

5- Votre bébé est difficile ou pleure pendant ou après la tétée

Il est normal d’espérer que l’alimentation soit la solution lorsque votre bébé pleure, mais cela peut être déroutant et frustrant s’il devient difficile pendant ou après une tétée. Voici quelques causes possibles :

  • Votre bébé peut manger trop ou pas assez. Pour savoir combien de lait maternisé votre bébé a besoin, renseignez-vous sur les recommandations en matière d’alimentation des nourrissons.
  • La tétine du biberon peut être trop grande pour la bouche de votre bébé ou le débit de lait maternisé peut être trop lent ou trop rapide. Découvrez comment choisir la meilleure tétine de biberon pour votre bébé.
  • Votre bébé peut souffrir d’un reflux gastro-œsophagien douloureux.
    Votre bébé peut avoir des gaz.
  • Si votre bébé souffre de reflux, son médecin peut recommander d’essayer un autre type de lait maternisé.

Pour en savoir plus sur la façon de gérer les coliques et les autres causes de comportement colique chez les bébés, notamment les gaz excessifs et la constipation, consultez un professionnel de la santé.

6- Votre bébé ne prend pas de poids après 2 semaines

Les nouveau-nés en bonne santé peuvent perdre entre 5 % et 10 % de leur poids corporel au cours de leur première semaine de vie avant de le regagner vers l’âge de deux semaines. Par la suite, ils devraient continuer à gagner environ une once par jour pendant leurs trois premiers mois. Si votre bébé ne prend pas de poids après deux semaines, voici quelques causes possibles :

Votre bébé peut ne pas manger suffisamment en raison de la somnolence, d’un faible réflexe de succion ou d’un horaire d’alimentation plutôt que d’une alimentation à la demande. Découvrez combien de lait maternisé votre bébé a besoin.

La préparation de la formule que vous utilisez peut être incorrecte. Renseignez-vous sur l’utilisation sécuritaire du lait maternisé.

Parlez à votre médecin si votre bébé ne mouille pas sa couche au moins toutes les 6 à 8 heures, car cela peut être un signe qu’il ne mange pas suffisamment.

Informez également votre médecin si votre bébé a la diarrhée pendant plus d’une journée, car une diarrhée abondante peut être un signe que le bébé n’absorbe pas les nutriments.

7- Votre bébé a des éruptions cutanées, de l’urticaire ou de l’eczéma

Alors que de nombreux nouveau-nés présentent de légers symptômes d’acné ou une peau sèche, le développement d’une éruption cutanée accompagnée de démangeaisons, d’urticaire ou de bosses suintantes sur la peau n’est pas commun. Les éruptions cutanées récurrentes pourraient être un signe d’eczéma, qui touche 20 % des nourrissons. Une cause possible pourrait être une allergie de votre bébé à un ingrédient contenu dans le lait maternisé.

Il est important de se renseigner sur les allergies et les sensibilités au lait maternisé et de bien choisir la formule qui convient le mieux à votre bébé.

D’autres facteurs tels que l’utilisation de produits de soins de la peau, de vêtements ou de détergents peuvent également irriter la peau de votre bébé et causer des problèmes.

Il est donc important de bien se renseigner sur l’eczéma, l’urticaire et d’autres affections cutanées pour mieux comprendre comment traiter ces problèmes de peau chez les nourrissons.

8- Votre bébé bâillonne ou avale du lait maternisé

Selon l’âge de votre bébé, l’allaitement au biberon peut durer entre 15 et 40 minutes. Toutefois, avaler trop rapidement peut rendre votre bébé mal à l’aise, le faire trop manger ou même s’étouffer. Voici quelques causes possibles :

Lire :  14 Idées de cadeaux de naissance pour un futur papa

La formule coule trop vite: Informez-vous sur le choix des tétines et des biberons pour l’alimentation au lait maternisé afin de mieux contrôler l’écoulement de la formule.

Votre bébé a trop faim: Pour garantir que votre bébé est correctement nourri, il est crucial de découvrir la quantité de lait maternisé dont il a besoin, car il est possible qu’il souffre de la faim s’il ne boit pas suffisamment de lait à chaque tétée ou s’il n’est pas nourri régulièrement..

Votre bébé doit être tenu droit pendant les tétées: Essayez l’alimentation au biberon rythmée, qui est censée imiter l’allaitement.

En général, il est important de surveiller la vitesse à laquelle votre bébé boit son lait maternisé pour éviter les problèmes et favoriser une alimentation adéquate.

9- Votre bébé a du mal à téter le biberon  

Bien qu’il puisse sembler que l’alimentation soit une seconde nature pour un nouveau-né, tous les bébés n’apprennent pas facilement à utiliser un biberon. Certains nourrissons ont du mal à téter au biberon. Les causes possibles incluent :

  • La tétine du biberon est trop grande pour la bouche de votre bébé ou le débit de lait maternisé est trop lent. Découvrez comment choisir la meilleure tétine de biberon pour votre bébé.
  • Votre bébé peut avoir un frein de langue. Vous, et parfois même le médecin de votre bébé, pouvez ne pas être en mesure de dire si votre bébé a un frein de langue simplement en le regardant. Informez votre pédiatre si vous avez des inquiétudes. Il peut diagnostiquer un frein de langue ou vous référer à un médecin des oreilles, du nez et de la gorge (ORL) pour une évaluation plus approfondie.
  • Votre bébé a une fente labiale ou palatine. Votre fournisseur de soins de santé peut diagnostiquer une petite fente lors d’une échographie prénatale ou après la naissance du bébé. Cependant, dans certains cas, la fente peut ne pas être détectée avant la naissance.

10- Votre bébé ne prendra pas de biberon

Si votre bébé continue à refuser le biberon, vous pouvez essayer les méthodes suivantes :

  • Essayez de changer la température du lait maternisé. Certains bébés préfèrent le lait maternisé chaud, tandis que d’autres le préfèrent frais.
  • Essayez différentes tétines de biberon pour voir si votre bébé en préfère une autre.
  • Essayez différentes positions d’alimentation, comme tenir votre bébé plus droit ou plus incliné.
  • Demandez de l’aide à votre partenaire ou à un membre de la famille pour offrir le biberon, car votre bébé peut être moins réticent s’il est nourri par quelqu’un d’autre que sa mère.
  • Si votre bébé refuse toujours de prendre le biberon, parlez-en à votre pédiatre. Ils peuvent recommander des solutions supplémentaires ou vérifier si votre bébé a des problèmes de santé sous-jacents.

11- Votre bébé a un érythème fessier persistant

La plupart des bébés connaissent des épisodes d’érythème fessier occasionnels, mais un érythème fessier persistant, qui ne guérit pas ou qui revient fréquemment, peut être le signe d’un problème sous-jacent. Voici quelques causes possibles :

Votre bébé peut être sensible ou allergique à un ingrédient présent dans le lait maternisé que vous utilisez. Pour en savoir plus sur les allergies et les sensibilités au lait maternisé, ainsi que sur le choix du lait maternisé, consultez notre guide.

Si l’érythème fessier ne s’améliore pas même après un traitement avec de la crème à l’oxyde de zinc, il peut être dû à une infection à levures ou à une infection bactérienne. Pour en savoir plus sur les différents types d’érythème fessier et comment les traiter, consultez notre article sur le sujet.

12- Votre bébé a des caca inhabituels

Lorsque vous nourrissez votre bébé au lait maternisé, il est normal que la consistance de ses selles ressemble à celle du beurre de cacahuète.

Les selles de formule peuvent varier en couleur, mais le jaune, le marron et le jaune verdâtre sont considérés comme typiques. Cependant, si votre bébé est constipé ou a des selles dures, cela peut être dû au choix de la formule.

Certains bébés peuvent avoir besoin d’une formule différente pour avoir des selles plus molles. Par exemple, une formule partiellement hydrolysée peut convenir à certains bébés.

Il est important de noter que contrairement à une croyance populaire, le fer contenu dans le lait maternisé n’est pas responsable de la constipation chez les bébés.

Si votre bébé a la diarrhée, cela peut être dû à une manipulation ou un stockage inapproprié de la formule. Il est donc important de se renseigner sur l’utilisation sécuritaire du lait maternisé.

Si votre bébé a du mucus ou du sang dans ses selles, cela peut indiquer une sensibilité ou une allergie à un ingrédient de la formule que vous utilisez.

Enfin, si vous remarquez du sang dans la couche de votre bébé, il peut y avoir d’autres raisons sous-jacentes qui nécessitent une attention médicale.

Derniers Articles

Commentaires

rejoignez-nous

0FansJ'aime
3,849SuiveursSuivre
0AbonnésS'abonner
spot_img

Top Article