BÉBÉ (0 à 2 ans)

L’angoisse de séparation chez les bébés

L’angoisse de séparation chez les bébés commence vers 8-9 mois. Elle atteint son maximum entre 12 et 24 mois. Elle peut durer jusqu’à 3 ans. Les bébés s’attachent a leur principaux soignants. Ils comprennent que les personnes existent toujours, même quand elles ne sont pas visibles

Pour gérer l’angoisse de séparation, commencez par de courtes absences de votre bébé et augmentez progressivement la durée de séparations. Il est également important de créer une routine d’adieu cohérente, courte et joyeuse.

Qu’est-ce que l’angoisse de séparation ?

L’angoisse de séparation est normale quand les bébés ont des liens forts avec leurs principaux soignants. C’est une étape émotionnelle du développement.

Les bébés comprennent que les choses et les gens existent même s’ils ne les voient pas. Cela s’appelle la permanence de l’objet. Votre bébé sait que vous existez toujours même lorsque vous n’êtes pas là avec lui.

Les bébés protestent naturellement lorsque vous partez et peuvent être bouleversés, car ils ne comprennent pas que vous reviendrez. Les petits enfants peuvent se sentir anxieux lorsqu’ils sont séparés de leurs parents. Ils peuvent pleurer et crier lorsqu’ils sont laissés a la garderie ou avec quelqu’un d’autre. Cela est du a leur besoin de développer leur indépendance et leur conscience d’être loin de leurs parents.

l’angoisse de séparation affecte les enfants de différentes manières, certain plus que d’autres. Si votre enfant est très anxieux quand vous partez, vous pourriez vous sentir triste a chaque fois que vous dites au revoir. Vous pourriez même pleurer vous-même.

La bonne nouvelle est que l’angoisse de séparation est adaptée au développement et passera avec le temps. Vous pouvez également prendre des mesures pour la rendre plus gérable, telles que commencer par des séparations courtes et progressivement plus longues. N’oubliez pas de créer une routine d’adieu cohérente, courte et joyeuse. En attendant, profitez de la douceur de savoir que les pleurs de votre enfant montrent son lien fort avec vous.

Signes d’angoisse de séparation chez les bébés et les tout-petits

Les bébés et les tout-petits qui ont peur d’être séparés peuvent pleurer, crier ou bouger beaucoup lorsqu’ils sont laissés avec quelqu’un d’autre. Ils peuvent également s’accrocher a vous ou a d’autres personnes qu’ils aiment. De plus, ils peuvent avoir du mal a s’endormir seuls et se réveiller plusieurs fois la nuit en pleurant pour leur parents.

Certains bébés et tout-petits peuvent même protester si vous êtes hors de vue ne serait-ce que quelques secondes. Ces comportements sont normaux et adaptés a leur âge, mais ils peuvent être difficiles pour les parents et les soignants. Cependant, on peut aider les enfants a surmonter leur angoisse en adoptant une approche aimante. Cela les aidera a se sentir mieux lorsqu’ils sont loin de leurs principaux soignants.

Lire :  Choisir une compote de kiwi pour bébé : Concentré de vitamines et Conseils d'introduction

Quand l’angoisse de séparation commence-t-elle et culmine-t-elle ?

L’angoisse de séparation peut survenir dès l’âge de 6 mois et se prolonger jusqu’à l’âge de 3 ans. Cependant, la façon dont votre enfant ressent cette anxiété est unique et dépend de son tempérament naturel et de son interaction avec vous. La plupart des enfants éprouvent cette angoisse entre 8 et 12 mois et culminent entre 12 et 24 mois.

Certains enfants ne montrent pas d’anxiété avant 18 mois ou plus. D’autres peuvent la ressentir plus tôt en comprenant que les objets sont permanents. En outre, d’autres peuvent avoir du mal a se séparer de leurs parents jusqu’à l’école primaire.

Les grands changements dans la vie, comme déménager ou avoir un nouveau frère ou une nouvelle sœur, peuvent déclencher des crises d’angoisse. Il est important de rester prés des personnes qui s’occupent de nous dans ces moments. Cela permet aux bébés de sentir en sécurité émotionnelle et physique. Il est donc normal que votre enfant veuille rester plus près de vous pendant ces périodes.

En résumé, l’angoisse de séparation est normale chez les enfants. La plupart la surmontent avec le temps. En attendant, il est conseillé de créer une routine d’adieu courte et joueuse pour aider votre enfant a gérer son angoisse.

Comment gérer l’angoisse de séparation ?

l’angoisse de supération est difficile pour les parents si leur bébé pleure quand ils parent ou préfére un parent à l’autre. Ils peuvent se sentir coupables de laisser leur bébé avec quelqu’un d’autre et s’inquiéter pour lui pendant leur absence. Si leur bébé veut leur attention tout le temps, ils peuvent se sentir épuisés, éreintés ou pleins de ressentiment.

Cependant, il est normal d’avoir ces émotions. Il est normal et temporaire que les enfants se sentent anxieux lorsqu’ils sont séparés de leurs parents. Cela les aide a apprendre a faire confiance et a développer des compétences pour devenir indépendants. Même si les parents sont dépassés, il est important de se rappeler que l’angoisse de séparation est un signe d’attachement sain.

Voici quelques stratégies qui peuvent aider les bébés ou les tout-petits à traverser l’anxiété de séparation :

  1. Jouez à Coucou : Jouez souvent a des jeux de séparation-réunion pour aider bébé a comprendre que les parents reviennent après être partis. Les parents peuvent quitter brièvement la pièce où leur bébé joue, puis revenir pour renforcer cette notion.
  2. Faites quelques essais : Avant de confier votre enfant a une gardienne ou a la garderie, faite de courtes séparations. laisser votre bébé avec un soignant de confiance pendant une demi-heure. Pendant ce temps, faite des courses ou promener votre chien. Au fil du temps, vous pouvez progresser vers des périodes plus longues.
  3. Laissez d’abord votre bébé faire connaissance avec un nouveau soignant : Avant de confier leur bébé a une nouvelle gardienne, les parents devraient permettre a leur enfant de s’y habituer. Ils peuvent engager une nouvelle baby-sitter pour jouer avec leur bébé avant de les laisser seuls pour la première fois. Ils peuvent aussi emmener leur bébé visiter une nouvelle garderie.
  4. Laissez du temps pour les adieux : Les parents doivent informer leur enfant de leur destination et de leur heure de retour en utilisant des mots appropriés a leur age. Ils peuvent dire « après ton réveil de la sieste ».
  5. Créez un rituel : Les parents peuvent choisir une routine courte et douce pour dire au revoir a leur enfant. Par exemple, ils peuvent leur donner un objet réconfortant suivi d’un câlin.
Lire :  Cristaline bébé : Comment choisir la bonne eau ?

Comment gérer l’angoisse de séparation la nuit ?

La peur d’un bébé ou d’un tout-petit d’être séparé de ses parents la nuit est très réelle pour lui. Pour aider votre enfant à surmonter cette anxiété de séparation, il est important de créer une routine calme et rassurante avant l’heure du coucher.

Voici quelques conseils pratiques pour aider votre bébé à bien dormir la nuit :

Établissez une routine régulière pour l’heure du coucher: Si vous n’avez pas de routine pour votre bébé, commencez maintenant. Vous pouvez commencer par lui donner un bain chaud. Ensuite, racontez-lui une histoire et chantez-lui une chanson douce pour l’aider a se détendre et ase préparer a dormir.

Mettez bébé dans le berceau éveillé mais somnolent : ça lui apprendra a s’endormir seul, important pour son développement.

Évitez de prendre votre bébé dès qu’il pleure: Restez dans la pièce et rassurez-le sans le prendre dans vos bras. Si les pleurs continuent, quittez la chambre pendant quelques minutes avant de revenir pour le réconforter à nouveau.

Limitez les visites nocturnes: si votre bébé pleure la nuit. Rendez-vous dans sa chambre pour le rassurer et vous rassurer. Toutefois, veillez à ce que ces visites soient ennuyeuses et brèves pour que votre enfant apprenne à se rendormir sans votre aide.

Le fait de câliner ou de bercer régulièrement votre bébé peut renforcer les réveils nocturnes et compliquer la routine du sommeil

Articles similaires

Laisser un commentaire

Bouton retour en haut de la page